Vélos en libre-service (VLS)

Depuis quelques années, de nombreuses villes européennes et suisses, parmi lesquelles Paris, Lyon ou encore Lausanne et Sion, se sont dotées de systèmes de vélos en libre-service (VLS), qui permettent aux habitants d’emprunter des vélos pour leurs trajets urbains, favorisant ainsi la mobilité douce en ville. Au vu de leur succès, le système fleurit partout dans le monde.

L’intérêt d’un tel système pour Genève est évident : il permettrait un report modal bienvenu, rendant la ville moins polluée, plus conviviale, tout en incitant la population à faire de l’exercice comme le préconisent les campagnes de santé publique. L’ATE Genève suit donc avec attention les développements de ce dossier.

Les VLS à Genève

Genève a vu émerger en 1986 une initiative artisanale, festive te philanthropique: l'opération "vélos roses". Aujourd'hui, il reste un seul vestige de cette époque pionnière, à la fourrière et... il n'y a toujours pas de système harmonisé VLS à Genève.

Pourtant en 2010, une pétition adoptée à l'unanimité par la Commission des transports du Grand Conseil invitait les autorités à mettre en place une offre multimodale de transport avec des prestataires comme Unireso et SwissPass. Le dossier était pratiquement bouclé avant un coup de théâtre d'un député PLR qui fit retourner à la case départ. 

Qu'en est-il aujourd'hui? L'affaire rebondit régulièrement mais la situation prend une tournure singulière. En raison d'un recours déposé en décembre 2015 par Intermobility SA, fournisseur de Vélospot partenaire du Touring Club Suisse, le processus est une nouvelle fois stoppé.

Les revendications de l'ATE:

Le recours doit permettre, in fine, l'attribution d'une concession au système répondant le mieux aux besoins de l'agglomération genevoise. Dès cette concession attribuée, le système devra répondre à plusieurs critères pour remplir sa mission: être suffisamment bien maillé pour être interconnecté avec les Transports publics genevois, avec des billets conjoints et être accessible avec une simple carte de crédit. L'ATE Genève va également s'assurer que la démarche de l'entreprise VLS lauréate respecte les espaces publics actuellement dévolus aux stationnements de vélos privés.

En bref, l'ATE s'engage pour un réseau de mobilité douce cohérent pour les usagers et en lien direct avec le réseau de transports publics. 

Liens