Berne | 13.06.2017

Sauvetage provisoire des guichets des CFF

Le Conseil national donne un signal positif en faveur du service public

bahnhof_lead

L’ATE Association transports et environnement se réjouit vivement de la décision du Conseil national de repousser de deux ans la suppression des agences de vente partenaires des CFF. L’ATE s’est engagée pour le maintien de ces annonces par le lancement d’une pétition signée par 32’000 personnes. À présent, il appartient au Conseil des Etats de confirmer cette décision.

Une motion de commission demandant un moratoire de deux ans sur la suppression des agences de vente partenaires des CFF avait déjà recueilli une confortable majorité dans la Commission des transports. Le conseil national a confirmé cette décision aujourd'hui. Le Conseil des Etats devra vraisemblablement se prononcer sur cette motion durant la session d’automne.

Pour la Présidente de l’ATE, Evi Allemann, le maintien de ces agences de ventes répond à un véritable besoin de la clientèle. Il est réjouissant que la majorité du Conseil national soutient notre démarche. L’engagement de l’ATE en faveur du service public a été payant.

La pétition de l’ATE a eu valeur de sonnette d’alarme pour la population. Son succès montre qu’il est important pour de nombreux habitants de notre pays que le service public fonctionne à la perfection dans les transports publics. Une multiplication des entraves à l’accès aux transports publics risquerait d’entraîner un report du trafic voyageur vers la route. Dans le cas présent, l’engagement de l’ATE a permis d'écarter ce risque. Il est également très réjouissant que les élus bourgeois aient su reconnaître l’esprit de notre époque et qu’ils aient soutenu cet élément du service public.

Plus d'informations

– Filippo Rivola, Coordinateur Politique des transports ATE, 076 33 99 640, filippo.rivola@ate.ch
– Lisa Mazzone, Vice-présidente de l’ATE, 077 404 16 08, lisa.mazzone@parl.ch