Berne | 17.06.2017

Nouvelle coalition

Une coalition pour réduire les émissions nocives du transport aérien

Klug Lead

Un grand nombre d’organisations helvétiques se sont retrouvées aujourd’hui à l’Assemblée générale constitutive de CESAR, la Coalition environnement et santé pour un transport aérien responsable. La CESAR s’engage pour une réduction des émissions des gaz à effet de serre, des polluants et du bruit dues au transport aérien. Les conseillères nationales Priska Seiler Graf et Lisa Mazzone sont élues à la co-présidence.

Les Suisses parcourent en moyenne 9000 kilomètres en avion chaque année. Comparés à leurs voisins, ils se déplacent deux fois plus par la voie des airs. Le secteur des transports aériens connait une forte croissance depuis plusieurs années, et les prévisions sont encore fortement à la hausse. Cette tendance s’accompagne inévitablement d’une augmentation des émissions de CO2 et des nuisances sonores. Aujourd’hui, le trafic aérien est déjà la source de 16% des émissions responsables du réchauffement climatique en Suisse et des milliers de personnes sont affectées quotidiennement par un bruit du trafic aérien excessif.

La sauvegarde du climat et la protection de la population contre les nuisances sonores ne comptent guères aux yeux des autorités politiques, qui se préoccupent prioritairement des intérêts de l’industrie aéronautique. Les différentes organisations actives dans ce domaine ont donc décidé de regrouper leurs forces au sein de la CESAR, afin d’avoir un plus grand poids politique au niveau national. Pour Lisa Mazzone, co-présidente de CESAR, « les autorités doivent sérieusement empoigner ce dossier. Les améliorations techniques ne suffiront pas à protéger la population des nuisances sonores et des émissions nocives du transport aérien ».

La CESAR s’engage pour une réduction des émissions de gaz à effet de serre, des polluants et du bruit dues au transport aérien. La CESAR vise notamment à freiner la croissance non contrôlée du transport aérien. Il est grand temps que les autorités prennent des mesures, afin de refléter les vrais coûts du transport aérien et d’appliquer le principe du pollueur-payeur. Les modes de transport alternatifs doivent également être rendus comparativement plus attractifs, en particulier l’offre ferroviaire.

Les organisations suivantes ont participées à l’Assemblée générale constitutive de CESAR

• Association Climat Genève

• ARAG Association des Riverains de l'Aéroport de Genève

• ATE Association transports et environnement

• ATCR-AIG Association transfrontalière des communes riveraines de l’aéroport internationale de Genève

• Bürgerprotest Fluglärm Ost

• CARPE Coordination régionale pour un aéroport urbain, respectueux de la population et de l’environnement

• Dachverbandes Fluglärmschutz

• Greenpeace

• IG Zivilflugplatz Dübendorf NEIN

• IGF - Alpenregion

• Lärmliga Schweiz

• MfE Médecins en faveur de l’environnement

• Noe 21

• Schutzverband der Bevölkerung um den Flugplatz Emmen

• Schutzverband der Bevölkerung um den Flughafen Basel Mülhausen

• Schutzverband der Bevölkerung um den Flugplatz Emmen

• Schutzverband der Bevölkerung um den Flughafen Zürich

• VeFeF Vereinigung für erträglichen Fluglärm

• VgF Vereinigung gegen Fluglärm

• WWF

Plus d'informations

Lisa Mazzone, co-présidente, CESAR Coalition environnement et santé pour un transport aérien responsable, 077 404 16 08
Priska Seiler Graf, co-présidente, CESAR Coalition environnement et santé pour un transport aérien responsable, 076 571 06 48